Oiseaux Annecy | Haute-Savoie | 74 : inséparable - Millanimo

INSEPARABLES

INSEPARABLES

Description

Il n’est pas facile de distinguer le sexe des inséparables car ils n’ont pas d’organes externes. Si vous souhaitez connaître le sexe de vos oiseaux de façon fiable vous pouvez demander une recherche ADN  auprès de votre vétérinaire ou d'un laboratoire spécialisé. Veillez à faire cohabiter des inséparables du même âge. En effet si vous mettez un jeune et un vieil inséparable ensemble il y a un fort risque pour qu’ils s’entre-tuent.

Le comportement des inséparables

Ces oiseaux ont de nombreuses habitudes dans les comportements que vous devrez connaître et observer pour bien comprendre ces volatiles. Au travers ces comportements vous analyserez l’humeur et la façon de s’exprimer de vos oiseaux, ainsi vous détecterez une éventuelle anomalie ou maladie.

Les inséparables sont des oiseaux très agiles et vifs qui aiment voler et grimper. Ce sont de grands acrobates possédant des pattes puissantes. Ils utilisent également leur bec pour grimper et se déplacer le long du grillage de la cage. Ils sont plus habiles en se déplaçant ainsi que sur le sol mais ils marchent malgré tout aisément par terre pour rechercher de la nourriture.

L’inséparable aime s’étirer, il étend une patte et étire son aile en même temps et du même côté, allant vers l’arrière et le bas. En général il s’étire après une période d’inactivité ou de repos. Ces oiseaux étendent aussi leurs ailes sans les déployer pour se rafraîchir lorsqu’il fait chaud. Il est fréquent qu’après l’étirement des pattes l’oiseau les ramène vers l’abdomen en les rentrants dans les plumes.

Les inséparables se tiennent parfois sur une seule patte. C’est un signe d’apaisement qui montre qu’ils se sentent en sécurité. Vous observerez l’inséparable se tenant sur une patte en train de cacher son bec dans les plumes du dos. L’oiseau adopte souvent cette position lorsqu’il dort ou se repose. Si l’oiseau prend cette position mais se tient sur les deux pattes c’est le signe qu’il est malade, il faudra donc s’alerter en ce cas.

De temps à autre les inséparables baillent à large bec. Si vos inséparables baillent trop fréquemment cela signifie que l’air de la maison est saturé et qu’il faut aérer la pièce.
Les inséparables ont besoin d’aiguiser leur bec sur des branches d’arbres ou une surface dur. C’est également une façon de saluer leur partenaire ou leurs semblables.
Ces volatiles passent beaucoup de temps à toiletter leur beau plumage, ils y consacrent plusieurs heures par jour. Ils lissent chaque plume une à une avec leur bec pour en retirer la poussière et la saleté. Par cette action ils graissent leurs plumes en prenant une substance dans la glande uropygiale. Ne pouvant atteindre leur tête avec le bec ils la nettoient avec la patte ou bien en se frottant. Lorsque vous observez le couple d’inséparables se toiletter entre eux c’est le signe d’un renforcement de leur attachement réciproque. Le nettoyage des pattes s’effectue avec le bec comme pour les plumes. À la fin de la toilette l’oiseau s’ébroue pour remettre ses plumes en place. Si l’animal a eu peur ou a été anxieux il peut s’ébrouer de la même façon, c’est le signe que tout va mieux.

L’alimentation des inséparables

Pour maintenir vos inséparables en bonne santé il faut leur fournir une alimentation variée. Vous trouverez chez MILLANIMO des mélanges de graines qui sont la base de l’alimentation des inséparables. On ajoute à cela des fruits et des légumes qui permettent de renforcer la résistance de l’organisme et favoriser la croissance par un apport en vitamine. Concernant les légumes, les inséparables aiment les blettes et les feuilles d’épinards. Vous pourrez aussi donner des feuilles de pissenlit et de cresson. De temps en temps donnez quelques carottes coupées en rondelles ou en dés. Pour les fruits il est conseillé de donner quotidiennement des quartiers de pomme fraîchement coupés. Les inséparables aiment aussi la poire.

Les inséparables ont besoin d’un apport en minéraux. Il est indispensable de leur fournir de l’os de seiche qui est un très bon supplément en phosphore et en calcium. Pour aider à la digestion vous pouvez également donner un mélange de coquillages broyés. Vous en trouverez facilement dans les animaleries. Pour hydrater vos volatiles, l’eau du robinet convient parfaitement. Elle doit être changée tous les jours.

L’habitat nécessaire aux inséparables
Pour choisir la cage de vos inséparables, pensez que ce sont des animaux agiles et acrobates. Il n’est donc pas recommandé de prendre une petite cage du type cloche. Préférez les grandes cages, de forme carrée ou rectangulaire. Placez votre cage à l’abri du soleil et des courants d’air. L’espace est important, il augmente en fonction du nombre de couples d’inséparables que vous possédez.

La cage doit fournir quelques équipements pour le bien-être des oiseaux. Installez des perchoirs de différents diamètres pour éviter des problèmes de santé liés à l’arthrose du fait de serrer les pattes sur un support permanent avec un même écartement. Il faut au minimum un perchoir par oiseau mais l’idéal est d’en mettre plus à différentes hauteurs. Ajoutez quelques branches d’arbres, fraîches et non traitées. Fournissez un nichoir à vos inséparables pour qu'ils puissent se reposer. Pour les nourrir ils auront besoin d'une mangeoire, d'un porte-fruits et d'un abreuvoir. Les inséparables aiment se baigner, mettez à leur disposition une baignoire. Entretenez l'hygiène de la cage, un peu chaque jour, surtout au niveau de l'eau et de l'alimentation. Nettoyez chaque semaine la cage et les accessoires avec de l’eau chaude et un produit désinfectant.

S’occuper des inséparables et les soigner

Les inséparables aiment être au calme mais ils apprécient également votre compagnie. Vous pouvez les caresser, leur parler et effectuer vos activités devant eux sans les déranger par des bruits forts et stressants. Les inséparables s'apprivoisent facilement, vous pourrez même leur apprendre quelques mots simples. Il ne faut jamais brusquer un inséparable, ils ont une grande mémoire et s'en souviendront toute leur vie. Par la suite ils risqueraient d'être craintifs voire agressifs. Si vous observez un signe de maladie par rapport au comportement de votre oiseau il faut faire appel au plus vite à un vétérinaire. Vous devrez surveiller régulièrement le bec et les ongles de l’animal. En cas de bec anormalement long vous pouvez couper l’excédent avec un ciseau à ongles ou demander l’intervention de votre vétérinaire. Pour les ongles l’opération est plus délicate car il faut faire attention de ne pas toucher le vaisseau sanguin de la griffe, mais vous pouvez le faire vous-même si vous vous en sentez capable. 

Prix: de 55 à 65€