Poissons Annecy | Haute-Savoie | 74 : poisson rouge - Millanimo

POISSON ROUGE (COMÈTES)

Description


Le poisson rouge est l'animal domestique le plus vendu en France et dans le monde entier! Appelé goldfish en anglais, ou carassin doré en français, ces noms vernaculaires dérivent de l'ancien nom d'un poisson répandu en Eurasie, de l'Europe centrale à la Chine. La capitale asiatique du marché du poisson-rouge est la ville de Fuzhou, en Chine (Province du Fujian), dans laquelle un concours de beauté des poissons-rouges est organisé chaque année en Octobre.

Le poisson rouge a été l'un des premiers poissons à être domestiqué et les poissons rouges sont historiquement originaires de Chine, puis ensuite au Japon avec le poisson japonais, ils sont maintenant répandus dans le monde entier en captivité dans les aquariums, bassins extérieurs ornementaux, mais aussi dans la nature.

 

Le poisson rouge en aquarium

 

Un poisson rouge en aquarium devient grand, gros, et nécessite un assez important volume d'eau : de 30 à 50 litres au minimum par poisson rouge d'aquarium! Prévoyez environ 50 litres d'eau par poisson rouge en captivité pour une forme proche du sauvage, et environ 30 litres pour des variétés très handicapées pour nager (très longues nageoires, gros yeux, corps non adapté à la propulsion, etc.).

Un aquarium à poissons-rouges doit être particulièrement bien filtré mais sans pour autant provoquer un flux d'eau important dans le bac : les filtres d'aquarium doivent être surdimensionné en volume de masses de filtration, mais avec un débit horaire faible (2 à 3 fois le volume du bac par heure seulement). Le groupement de 3 poissons-rouges à faible propulsion implique un volume de 100 litres pour leur maintenance.

 

Le poisson rouge en bassin

 

Les poissons rouges sont des poissons de l'étang populaire, car ils sont petits, peu coûteux, coloré et très rustique. Dans un étang extérieur ou jardin d'eau, ils peuvent même survivre pendant de brèves périodes si la glace se forme sur la surface, aussi longtemps qu’il y a de l'Oxygène restant dans l'eau.

 

Différences entre poissons rouges et carpes koïs

 

Les carpes koïs, autres hôtes habituels du bassin de jardin (mais pas des aquariums), sont une autre version domestiquée et ornementale de "carassin", issues de l'espèce Cyprinus carpio. En général, les poissons rouges ont tendance à être plus petits que les koïs, et ont une plus grande variété de formes de corps et configurations de nageoire caudale (la queue). Les variétés de koïs ont tendance à avoir une forme du corps commun, mais ont une plus grande variété de modèles (patron de coloration) de couleurs. Les carpes Koïs ont d'éminents barbillons sur la lèvre, mais ces 4 barbillons sont absents chez les poissons rouges.

Certaines variétés de poissons rouges, comme le poisson rouge commun, le poisson rouge comète, et le Shubunkin ont des formes du corps et de coloration qui sont similaires à la Koï, et peuvent être difficiles à distinguer de la carpe Koï immature (les barbillons n'apparaissent qu'à la maturité sexuelle). Les poissons rouges et carpes Koïs ont été développés à partir d'espèces différentes de carassins, et même si elles peuvent se croiser, s'hybrider, leurs descendants sont stériles.

 

Nourrir un poisson rouge en aquarium

 

Le poisson rouge se plaît dans les eaux calmes, chaudes, riches en végétation et abondamment peuplées des minuscules invertébrés, typiquement des crustacés tels que des gammares ou des daphnies rouges dont il est friand. Dans la nature, l'alimentation des poissons rouges se compose de crustacés, insectes et leurs larves aquatiques, et diverses plantes tendres. Comme la plupart des poissons, ils sont des omnivores opportunistes et n'arrêtent pas de manger de leur propre gré! Concernant l'alimentation en aquarium, comme avec tous les animaux, les préférences varient en fonction chaque individu. De bons aliments artificiels en flocons, crisps ou granulés, peuvent convenir.

L'alimentation d'un poisson rouge est déterminé par ses besoins alimentaires et énergétiques. On notera qu'un poisson rouge voile à grandes nageoires, aux caractéristiques handicapantes, nage finalement peu : il n'a pas les mêmes besoins trophiques qu'une forme plus classique, originelle, et plus proche de la carpe. Ainsi, on en conclut qu'en aquarium, même en aquarium boule, 3 petits poissons rouges de 3,5 cm consomment autant de nourriture que 2 grands de 25 cm! Il faut donc définitivement proscrire la maintenance de ces variétés en petit volume sous peine de les voir mourir bien trop précocement.

Toutefois, les qualités des aliments doivent être différentes entre un poisson rouge juvénile et un adulte : 45% protéines d'origine mixte animale et végétale pour les juvéniles, mais seulement 30% de protéines d'origine végétale pour les adultes!

La suralimentation peut être néfaste pour leur santé, généralement en bloquant les intestins. Cela se produit le plus souvent avec des poissons rouges de reproduction "trop" sélective, qui ont un tractus intestinal compliqué. Lorsque l'excès de nourriture existe, ils produisent plus de déchets et des matières fécales très riches en partie en raison d'une digestion incomplète des protéines.

 

PRIX 

DE 3.50€ à 5.90€