CHINCHILLAS

Description


Le chinchilla est apparu il y a 50 à 60 millions d’années, au cours de l’ère tertiaire, aussi appelée « âge des mammifères ». Originaire d’Amérique du Sud (de la Cordillère des Andes), il s’est développé dans un environnement naturel qui n’était certes pas des plus accueillants : les hauts plateaux du Chili, du Pérou, d’Argentine et de Bolivie, situés entre 3 000 et 6 000 mètres d’altitude. Ce sont des territoires très arides, où la seule source d’approvisionnement régulier en eau provient de la rosée. La végétation est rare et l’amplitude thermique très forte. On passe en effet de 30 °C le jour à –10 °C la nuit.

Maître idéal

Le chinchilla convient plus aux adultes car il est fragile et supporte mal les manipulations incessantes. En effet, les manipulations à outrance actionnent son moyen de défense, utile dans la nature. Il perd des touffes de poils ou une partie de sa queue pour éviter d'être attrapé par ses prédateurs. Ce réflexe s'appelle l'autonomie.

Vie sociale

Pour le bien-être du Chinchilla, il est recommandé d'en avoir deux. Deux mâles ou deux femelles peuvent très bien vivre ensemble s'ils se connaissent depuis qu'ils sont jeunes. L'idéal est également qu'ils soient l'un et l'autre castrés. Il est conseillé de se procurer une cage spacieuse pour assurer leur vie en communauté.

Soyez vigilant pendant les premières rencontres entre les deux Chinchillas car il est très habile avec ses pattes avant, qu'il utilise pour attraper sa nourriture ou soulever des objets. Il peut engager un combat avec ses pattes avant, mais aussi ouvrir sa cage. Il est bien connu que ces rongeurs vivant à plusieurs aiment à se retrouver serrés les uns contre les autres. Se blottir contre son voisin par temps froid ou simplement pour se reposer est caractéristique du chinchilla.

Comportement

Le chinchilla est un mammifère nocturne. Il commence à s’éveiller en début de soirée et est en action jusqu’au petit matin… La journée, il dort pour se remettre de sa nuit mouvementée et il faut donc respecter son rythme et ne pas le déranger.

Il faut aborder le chinchilla avec calme et douceur car il est craintif. Il n’hiberne pas. C’est un animal très propre.

Alimentation

On sait que les hauts plateaux d’Amérique du Sud, arides et escarpés, n’offrent guère de diversité alimentaire aux Chinchillas qui, avec le temps, ont développé un appareil digestif capable de transformer les végétaux secs et riches en cellulose. Il faut donc veiller attentivement à ce qu’on leur donne à manger pour respecter les habitudes qui leur permettent de rester en bonne santé. Les aliments qui exigent une mastication prolongée sont recommandés pour « limer » les dents qui poussent continuellement, et ils constituent un bon apport de fibres pour leur système digestif.

Il faut au chinchilla une alimentation équilibré, riche en fibres. Il faut éviter de lui donner des friandises sucrées qui peuvent provoquer un diabète. Si l'on propose au chinchilla une alimentation à base de produits frais (fruits, salade, légumes..), cela lui provoquera des troubles intestinaux ou une dégénérescence progressive du foie. Il faut donc préconiser des aliments que vous trouverez dans votre animalerie.

 

PRIX

de 95€ à 165 €